SIDE Normandieuuid:48ac419b-813e-4749-8169-a07cdc0b2d2b;id=4Archimed2021-01-26T06:53:33ZArchimedhttp://www.archimed.fr/contact@archimed.fr131501https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405247/les-resultats-cartographiques-des-territoires-de-risques-importants-d-inondation-tri-d-evreux-les-reLes résultats cartographiques des Territoires de Risques Importants d'inondation (TRI) d'Evreux = Les résultats cartographiques des Territoires de Risques Importants d'inondation (TRI) d'EvreuxLa directive inondation La directive européenne 2007/60/CE du 23 octobre 2007 relative à l'évaluation et à la gestion des risques d'inondation, dite directive inondation (DI), encadre au niveau européen la gestion des risques d'inondations. Cette directive vise à réduire les conséquences négatives pour la santé humaine, l'environnement, le patrimoine culturel et l'activité économique des inondations pouvant être provoquées par des débordements de cours d'eau, des remontées de nappes phréatiques, des ruissellements agricoles et urbains mais également des submersions marines. La mise en oeuvre de la directive européenne se fait en association des parties prenantes (élus, associations, services de l'État, etc.). Cette mise en oeuvre se décompose en plusieurs étapes successives : l'Évaluation Préliminaire des Risques d'Inondation (EPRI) : à l'échelle des districts hydrographiques (équivaut à un bassin) description des inondations survenues dans le passé, évaluation des conséquences négatives potentielle. La région est concernée par les bassins Seine-Normandie et Loire-Bretagne, pour lesquels les EPRI ont été arrêtées en décembre 2011 par les préfets coordonnateurs de bassin la sélection des Territoires à Risque Important d'Inondation (TRI) : il s'agit des territoires fortement exposés à des aléas inondation et présentant d'importants enjeux la cartographie des aléas et des enjeux sur les TRI : 3 scénarios cartographiés (probabilité faible, moyenne et forte) l'élaboration de stratégies de gestion du risque inondation à différentes échelles : la stratégie nationale de gestion du risque d'inondation (SNGRI) les Plans de Gestion des Risques d'Inondation (PGRI) qui définissent des objectifs à l'échelle des districts hydrographiques les stratégies locales de gestion du risque d'inondation (SLGRI), stratégies qui visent à atteindre sur les TRI et, au-delà, sur un périmètre de gestion qui peut être plus vaste, les objectifs de réduction des conséquences négatives des inondations (dispositions et actions à mener à l'échelle de la stratégie locale) tout en poursuivant les démarches locales déjà engagées Les cartes des zones inondables et des zones sous le niveau marin, ainsi que les cartes de risques ont été arrêtées le XX décembre 2014 par le préfet coordonnateur de bassin, préfet d'Île-de-France.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Les résultats cartographiques des Territoires de Risques Importants d'inondation (TRI) d'Evreux16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405250/adaptation-au-changement-climatique-adaptation-au-changement-climatiqueAdaptation Au Changement Climatique = Adaptation Au Changement Climatique« Le réchauffement du système climatique est sans équivoque » (source : 5ème rapport du GIEC)) - Quelles incidences sur nos bâtiments ? Le changement climatique a une forte incidence sur le confort d'été des bâtiments (habitation et tertiaire) ainsi que sur l'augmentation des fréquences de canicules et l'amplification de l'effet « îlot de chaleur ». - Comment anticiper et s'adapter à ces effets ? Cette étude vous est présentée sous la forme de panneaux : 2 généraux sur les effets du changement climatique en Haute-Normandie suivis des 5 premières études de cas mettant en avant les qualités de bâtiments permettant de faire face aux effets du changement climatique. 2 panneaux généraux d'une page chacune et 7 panneaux sur des études sur des bâtiments d'une page chacune<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIE, SECLADCENTRE D'ETUDES ET D'EXPERTISE SUR LES RISQUES, L'ENVIRONNEMENT, LA MOBILITE ET L'AMENAGEMENTtitle:Adaptation Au Changement Climatique16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405248/300-000-logements-locatifs-sociaux-en-normandie-300-000-logements-locatifs-sociaux-en-normandie300,000 logements locatifs sociaux en Normandie = 300,000 logements locatifs sociaux en NormandieAu 1° janvier 2017 la Normandie compte désormais plus de 300.000 logements locatifs sociaux. Un parc en hausse avec près de 4.500 logements mis en service en 2016. Une offre nouvelle qui se caractérise par des logements plus petits, et contribue au renouvellement du parc au sein des quartiers politique de la ville ainsi qu'à l'amélioration des performances énergétiques du parc locatif social.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZE.POULIQUENDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:300,000 logements locatifs sociaux en Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405263/l-adaptation-au-changement-de-climat-l-adaptation-au-changement-de-climatL'adaptation au changement de climat = L'adaptation au changement de climatFace à l'enjeu majeur du changement climatique, une étude a été financée par le Commissariat Général à l'Egalité des Territoires (ex DATAR) à l'échelle de l'inter-région Haute et Basse-Normandie pour caractériser la vulnérabilité aux impacts du changement climatique et les options possibles d'adaptation. Pilotée par le SGAR de Haute Normandie, elle a été réalisée en collaboration étroite avec le SGAR de Basse-Normandie et les DREAL des deux régions normandes, s'appuyant sur un cabinet d'étude (groupement ARTELIA-STATYS). Six types de territoire cohérents du point de vue de leur vulnérabilité aux effets du changement climatique ont ainsi été définis et ont fait l'objet d'une analyse approfondie des impacts les concernant, en vue de proposer des stratégies d'adaptation propres à chacun d'eux. Le changement climatique est un phénomène inéluctable dont les conséquences sur les territoires se manifestent d'ores et déjà. Ses incidences se font sentir dans de nombreux domaines tels que la santé des personnes, la pérennité d'activités économiques, les ressources naturelles... Le 5e rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) - volet 2 vulnérabilité et adaptation - publié le 31 mars 2014, nous invite à amplifier la mobilisation et à renforcer les politiques existantes.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZGROUPE ARTELIAtitle:L'adaptation au changement de climat16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405259/diagnostic-activite-emploi-formation-lie-aux-metiers-de-la-croissance-verte-dans-le-batiment-sur-le-Diagnostic activité, emploi, formation lié aux métiers de la croissance verte dans le bâtiment sur le territoire Haut-Normand = Diagnostic activité, emploi, formation lié aux métiers de la croissance verte dans le bâtiment sur le territoire Haut-NormandLa présente étude a été confiée par la DREAL Haute-Normandie à la CERHN Construction en vue de porter à connaissance des partenaires institutionnels et des professionnels régionaux les perspectives et principaux enjeux en matière d'activité, d'emploi et de formation à l'horizon 2016 liés aux métiers de la croissance verte du secteur d'activité régional du Bâtiment. Cette étude a été conduite avec l'aide d'un groupe de pilotage composé de représentants du Conseil Régional de Haute-Normandie, de la DREAL Haute-Normandie, du Rectorat de Haute-Normandie, de la Confédération des Artisans et Petites Entreprises du Bâtiment de Haute-Normandie (CAPEB) et de la Fédération Française du Bâtiment de Haute-Normandie (FFB). Cette étude a pu être alimentée par une enquête réalisée en février 2012 auprès d'un MEF Dieppe échantillon représentatif d'entreprises du bâtiment de Haute-Normandie. Cette enquête a pour but de mesurer le niveau de perception des entreprises face aux nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique et de qualité environnementale. Elle nous informe ainsi sur leur niveau de préparation, les difficultés rencontrées et les besoins en compétences nouvelles et en formation.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZConfédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du BâtimentFEDERATION FRANCAISE DU BATIMENTtitle:Diagnostic activité, emploi, formation lié aux métiers de la croissance verte dans le bâtiment sur le territoire Haut-Normand16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405260/indicateurs-environnementaux-pour-le-suivi-de-la-dta-de-l-estuaire-de-la-seine-indicateurs-environneIndicateurs environnementaux pour le suivi de la DTA de l'estuaire de la Seine. = Indicateurs environnementaux pour le suivi de la DTA de l'estuaire de la Seine.Ce document compile les indicateurs environnementaux du suivi de la Directive Territoriale d'Aménagement de l'estuaire de la Seine (DTA) pour cinq thémes : - Morphologie - Qualité de l'eau - Nutriments et phytoplancton - Ichtyofaune - Avifaune<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZC. FissonGROUPEMENT D'INTERET PUBLIC SEINE-AVALtitle:Indicateurs environnementaux pour le suivi de la DTA de l'estuaire de la Seine.16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405267/observatoire-social-des-transports-2018-observatoire-social-des-transports-2018Observatoire Social des Transports 2018 = Observatoire Social des Transports 2018Le tableau de bord annuel de l'observatoire social des transports a pour objectif de mettre à disposition de tous et toutes et, en premier lieu des organisations professionnelles, les chiffres clés en matière d'emploi, de formation, d'accidentologie, de trafic, d'immatriculation et de contrôle dans le domaine des transports pour la Normandie L'édition 2018 comporte de nouvelles données par rapport aux éditions des années précédentes : * données générales relatives à la région Normandie : population, PIB, taux de chômage, demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi dans le transport et la logistique, * nombre de journées de travail contrôlées par les contrôleurs des transports et la logistique, * bilan régional chiffré du nombre de chartes CO2 mises en place depuis 2016. Pour de plus amples renseignez, vous rapprocher directement de : Christine Nègre christine.negre@developpement-durable.gouv.fr<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZC.NEGREDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIE, Service Sécurité des Transports et des Véhiculestitle:Observatoire Social des Transports 201816/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405262/l-atlas-dreal-normandie-2018-l-atlas-dreal-normandie-2018L'atlas DREAL Normandie 2018 = L'atlas DREAL Normandie 2018L'Atlas Normandie 2018 illustre, au travers d'une soixantaine de cartes, les politiques publiques portées en Normandie, auprès de Fabienne BUCCIO, préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime, de Laurent FISCUS, préfet du Calvados, de Thierry COUDERT, préfet de l'Eure, de Jean-Marc SABATHÉ, préfet de la Manche et de Chantal CASTELNOT, préfète de l'Orne, dans les champs de compétence du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et du Ministère de la Cohésion des Terriroires. Pour faciliter l'accès aux données, dans le cadre du développement des usages du numérique, nous avons fait le choix de partager le plus largement possible cette connaissance avec une mise à disposition de l'ensemble des cartes via le site internet de la DREAL Normandie. Pour favoriser la réutilisation de cette connaissance, ce document et les cartes qui le composent sont associés à une licence ouverte.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZJ. POTELDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:L'atlas DREAL Normandie 201816/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405276/la-normandie-et-ses-territoires-la-normandie-et-ses-territoiresLa Normandie et ses territoires = La Normandie et ses territoiresDans sa nouvelle configuration depuis le 1er janvier 2016, la région Normandie constitue désormais un large espace composé de territoires plus nombreux et d'une plus grande diversité. La géographie intercommunale a, elle aussi, récemment évolué en Normandie comme ailleurs. Dans ce contexte modifié, il ressort un besoin «d'appropriation» de la Normandie pour les acteurs institutionnels qui concourent à son aménagement et à son développement, mais aussi pour les organismes en charge d'observer et d'analyser l'évolution de ce territoire. Ce dossier, intitulé «La Normandie et ses territoires», s'inscrit tout particulièrement dans cette perspective. Sur des bases statistiques, il fait le point sur les évolutions qui portent les territoires de la région, sous l'angle des dynamiques démographiques, du développement économique et des conditions de vie des habitants. Les territoires sont analysés dans une optique comparative, dans des zonages d'étude adaptés aux problématiques abordées, mais aussi en fonction du découpage intercommunal, qui constitue un cadre opérationnel essentiel pour les acteurs publics en Normand<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZJ.FOLLINJ.LETOURNELL.BRUNETDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEINSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUEStitle:La Normandie et ses territoires16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405284/le-parc-locatif-social-au-sein-des-nouveaux-quartiers-prioritaires-de-la-politique-de-la-ville-en-haLe parc locatif social au sein des nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville en Haute-Normandie = Le parc locatif social au sein des nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville en Haute-NormandieDepuis le 1° janvier 2015 la géographie de la politique de la ville a été profondément modifiée. Les Quartiers Prioritaires se substituent désormais aux différents zonages qui existaient auparavant. Cette réforme a entraîné d'important changements, des communes sont entrées dans le dispositif, d'autres en sont sorties, et pour celles qui restent les périmètres des quartiers ont été modifiés. Cette nouvelle cartographie des Quartiers Prioritaires encore récente reste à découvrir et la Dreal de Haute-Normandie a donc souhaité apporter sa contribution à la connaissance de ces nouveaux quartiers. En plus d'une cartographie des périmètres de ces zonages, vous trouverez dans cette publication quelques indicateurs clefs relatifs au parc locatif social. Ainsi ces 39 Quartiers Prioritaires concentrent 47.000 logements locatifs sociaux, soit près de 27 % de ce parc à l'échelle régionale. Ce sont les territoires où sont mis en oeuvre aussi bien les Contrats de Ville que le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain de l'Agence Nationale de la Rénovation Urbaine. Retrouvez toutes les données de la publication par Quartier Prioritaire dans le fichier en pièce jointe : Pour aller plus loin sur les Quartiers Prioritaires, vous pouvez consulter également le site de l'Insee qui propose de nombreux indicateurs<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Le parc locatif social au sein des nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville en Haute-Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405280/etude-d-opportunite-et-de-faisabilite-relative-a-l-installation-d-un-remonte-pente-velos-etude-d-oppEtude d'opportunité et de faisabilité relative à l'installation d'un remonte-pente vélos = Etude d'opportunité et de faisabilité relative à l'installation d'un remonte-pente vélosLa mise en place des vélos en libre service par certaines collectivités a permis un renouveau du vélo en ville. Au travers des démarches Voirie pour Tous / Code de la rue initiées par l'État, le vélo a désormais pris pleinement sa place dans les politiques de mobilités durables de l'État et des collectivités locales. L'un des freins au développement de ce mode de transport est, pour des raisons topographiques, le franchissement de dénivelés importants dans le cadre d'une pratique utilitaire (en opposition à la pratique sportive). Il existe un remonte-pente pour les vélos à Trondheim en Norvège. La Haute-Normandie présente la particularité d'avoir ses quatre principales agglomérations (Rouen, Le Havre, Évreux et Dieppe) avec un fort dénivelé à immédiate proximité du centre-ville. L'étude menée sous maîtrise d'ouvrage DREAL, par le cabinet Artelia, a donc porté, après un tour d'horizon de l'existant, sur l'opportunité et la faisabilité du système (critères d'ordre technique, financier, réglementaire, social...) afin d'envisager, dans un second temps, la possibilité de l'intégrer dans les politiques de mobilité durable des agglomérations en proposant le ou les axes préférentiels d'installation. Quatre cas pratiques ont été examinés dans les rues des villes précitées. La mission du prestataire conclut à la faisabilité technique de l'installation d'un remonte-pente vélos, sous couvert de certaines conditions liées essentiellement au site choisi. Les contraintes de faisabilité réglementaire ne sont à ce stade pas encore pleinement déterminées. L'investissement nécessaire pour l'installation du dispositif est un des principaux freins à sa mise en place (approximativement estimé entre 3 300 et 4 000 € HT par mètre linéaire suivant l'ampleur du projet, hors alimentations électriques nécessaires au fonctionnement du cyclo-câble).<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZGROUPE ARTELIAtitle:Etude d'opportunité et de faisabilité relative à l'installation d'un remonte-pente vélos16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405282/les-resultats-cartographique-du-territoires-de-risques-importants-d-inondation-tri-de-dieppe-les-resLes résultats cartographique du Territoires de Risques Importants d'inondation (TRI) de Dieppe = Les résultats cartographique du Territoires de Risques Importants d'inondation (TRI) de DieppeLa directive inondation La directive européenne 2007/60/CE du 23 octobre 2007 relative à l'évaluation et à la gestion des risques d'inondation, dite directive inondation (DI), encadre au niveau européen la gestion des risques d'inondations. Cette directive vise à réduire les conséquences négatives pour la santé humaine, l'environnement, le patrimoine culturel et l'activité économique des inondations pouvant être provoquées par des débordements de cours d'eau, des remontées de nappes phréatiques, des ruissellements agricoles et urbains mais également des submersions marines. La mise en oeuvre de la directive européenne se fait en association des parties prenantes (élus, associations, services de l'État, etc.). Cette mise en oeuvre se décompose en plusieurs étapes successives : l'Évaluation Préliminaire des Risques d'Inondation (EPRI) : à l'échelle des districts hydrographiques (équivaut à un bassin) description des inondations survenues dans le passé, évaluation des conséquences négatives potentielle. La région est concernée par les bassins Seine-Normandie et Loire-Bretagne, pour lesquels les EPRI ont été arrêtées en décembre 2011 par les préfets coordonnateurs de bassin la sélection des Territoires à Risque Important d'Inondation (TRI) : il s'agit des territoires fortement exposés à des aléas inondation et présentant d'importants enjeux la cartographie des aléas et des enjeux sur les TRI : 3 scénarios cartographiés (probabilité faible, moyenne et forte) l'élaboration de stratégies de gestion du risque inondation à différentes échelles : la stratégie nationale de gestion du risque d'inondation (SNGRI) les Plans de Gestion des Risques d'Inondation (PGRI) qui définissent des objectifs à l'échelle des districts hydrographiques les stratégies locales de gestion du risque d'inondation (SLGRI), stratégies qui visent à atteindre sur les TRI et, au-delà, sur un périmètre de gestion qui peut être plus vaste, les objectifs de réduction des conséquences négatives des inondations (dispositions et actions à mener à l'échelle de la stratégie locale) tout en poursuivant les démarches locales déjà engagées Les cartes des zones inondables et des zones sous le niveau marin, ainsi que les cartes de risques ont été arrêtées le XX décembre 2014 par le préfet coordonnateur de bassin, préfet d'Île-de-France. Les cartes, le rapport explicatif et les données SIG sont téléchargeables ci-dessous : http://www.normandie.developpement-durable.gouv.fr/tri-de-dieppe-r535.html<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Les résultats cartographique du Territoires de Risques Importants d'inondation (TRI) de Dieppe16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405281/les-transports-de-fret-en-haute-normandie-edition-juin-2012-les-transports-de-fret-en-haute-normandiLes transports de fret en Haute-Normandie (Edition juin 2012) = Les transports de fret en Haute-Normandie (Edition juin 2012)Éditée en juin 2012, cette plaquette présente de façon rétrospective l'évolution du trafic de fret entre 2000 et 2010 en région Haute-Normandie. Pour chacun des modes de transports (routier, ferroviaire, fluvial et portuaire) elle retrace l'évolution des échanges interrégionaux, elle précise les orientations dominantes des flux de marchandises, les volumes et natures de trafic correspondant. Elle présente également les caractéristiques principales des réseaux de transport terrestre et leurs charges de trafic. Annexée à cette plaquette, une carte de la région Haute-Normandie met en évidence les grandes infrastructures des transports engagées ou mises en service depuis 1995.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Les transports de fret en Haute-Normandie (Edition juin 2012)16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405283/une-forte-presence-des-logements-sociaux-et-des-maisons-individuelles-en-normandie-etat-des-lieux-duUne forte présence des logements sociaux et des maisons individuelles en Normandie (État des lieux du logement en Normandie) = Une forte présence des logements sociaux et des maisons individuelles en Normandie (État des lieux du logement en Normandie)Une forte présence des logements sociaux et des maisons individuelles en Normandie En 2014, la Normandie compte 1 770 000 logements dont 1 461 000 résidences principales. Le poids des résidences principales est plus important qu'en France de province, notamment dans les départements de l'Eure et de Seine-Maritime. Le parc de logements sociaux apparaît nettement plus développé qu'ailleurs, principalement du fait de son importance en Seine-Maritime. La mobilité des locataires de ces logements, aux caractéristiques sociales plus défavorisées, apparaît moins forte que dans le parc privé. Le parc de logement normand présente certains aspects typiques : une plus forte présence de maisons individuelles, généralement de plus petite taille, et une ancienneté plus prononcée, notamment dans le département de l'Orne. Cependant, les Normands se trouvent, par rapport aux habitants des régions de province, moins fréquemment en situation de surpeuplement dans leur logement. La sur-occupation est une situation essentiellement vécue au sein des grandes agglomérations.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEINSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUEStitle:Une forte présence des logements sociaux et des maisons individuelles en Normandie (État des lieux du logement en Normandie)16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405287/l-adaptation-au-changement-climatique-en-haute-et-basse-normandie-l-adaptation-au-changement-climatiL'adaptation au changement climatique en Haute et Basse-Normandie = L'adaptation au changement climatique en Haute et Basse-NormandieFace à l'enjeu majeur du changement climatique, une étude a été financée par le Commissariat Général à l'Egalité des Territoires (ex DATAR) à l'échelle de l'inter-région Haute et Basse-Normandie pour caractériser la vulnérabilité aux impacts du changement climatique et les options possibles d'adaptation. Pilotée par le SGAR de Haute Normandie, elle a été réalisée en collaboration étroite avec le SGAR de Basse-Normandie et les DREAL des deux régions normandes, s'appuyant sur un cabinet d'étude (groupement ARTELIA-STATYS). sur les territoires se manifestent d'ores et déjà. Ses incidences se font sentir dans de nombreux domaines tels que la santé des personnes, la pérennité d'activités économiques, les ressources naturelles... Le 5e rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) - volet 2 vulnérabilité et adaptation - publié le 31 mars 2014, nous invite à amplifier la mobilisation et à renforcer les politiques existantes. A côté des mesures visant à atténuer l'impact des activités humaines sur le climat, des actions sont nécessaires pour réduire la vulnérabilité des territoires en renforçant leur capacité à répondre à ce changement. La France a adopté son Plan National d'Adaptation aux effets du Changement Climatique pour la période 2011-2015, coordonné par l'Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique. Le CGET y contribue pour les dimensions « territoriales » et « gouvernance ». Entre 2008 et 2013, la DATAR a confié aux préfets de région la réalisation de six études interrégionales, afin de caractériser la vulnérabilité des territoires, améliorer les connaissances sur les impacts et les potentiels d'adaptation. Une étude nationale réalisée en 2014 par le CGET consolide ces analyses et formule des recommandations pour l'action publique.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZGROUPE ARTELIASTRATYStitle:L'adaptation au changement climatique en Haute et Basse-Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405306/le-plan-de-prevention-des-risques-naturels-pprn-le-plan-de-prevention-des-risques-naturels-pprnLe Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN) = Le Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN)Document réglementaire élaboré sous l'autorité du préfet de département, le plan de prévention des risques naturels vise à définir les zones exposées aux risques. Le PPRN ne constitue ni un programme d'aménagement, ni un programme de travaux. Il réglemente l'aménagement et l'usage du sol pour protéger les personnes, les biens et l'environnement. Il peut prescrire des travaux pour réduire l'exposition aux risques.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Le Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN)16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405305/l-etude-sur-les-grands-dauphins-l-etude-sur-les-grands-dauphinsL'étude sur les Grands Dauphins = L'étude sur les Grands DauphinsUn programme destiné à acquérir des connaissances sur les grands dauphins fréquentant la mer de la Manche, et plus particulièrement la baie de Seine occidentale et le golfe normand-breton a été initié depuis trois ans par le Groupe d'Etudes des Cétacés du Cotentin (GECC). Dans ce cadre, une étude de suivi de cette population et des outils de communication et de sensibilisation sur le Grand Dauphin ont été réalisés par le Groupe d'Etudes des Cétacés du Cotentin, en partenariat avec la DREAL Basse-Normandie. Ce que l'on sait des grands dauphins en mer de la Manche : - 300 à 400 : c'est le nombre de Grands Dauphins recensés par photo identification population répartie depuis la baie de Seine à la baie de Saint Brieuc ; plutôt côtière et observée toute l'année ; se renouvelle peu et lentement ; isolée génétiquement ; espèce sentinelle informant sur le niveau de contamination du milieu marin. Retrouver la synthèse des résultats de l'étude sur le site du GECC<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:L'étude sur les Grands Dauphins16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405289/la-construction-neuve-en-2016-l-optimisme-est-au-rendez-vous-la-construction-neuve-en-2016-l-optimisLa construction neuve en 2016 : L'optimisme est au rendez-vous = La construction neuve en 2016 : L'optimisme est au rendez-vous2016 fut la deuxième année d'application de la loi visant à favoriser l'investissement locatif grâce à une défiscalisation des ménages investisseurs. En 2015, on en avait ressenti les premiers effets par un rebond des demandes de permis de construire. En 2016, l'impact est bien plus conséquent puisque les autorisations de construire augmentent deux fois plus qu'en 2015. Le nombre de mises en chantier est stable pour la première fois depuis 2011. Cette fois-ci, tous les départements sont concernés, de la Manche (+ 5 %) à la Seine-Maritime (+ 22 %). Mais la Manche est le seul département où les mises en chantier augmentent. Gageons qu'en 2017, il en soit de même pour les quatre autres départements normands.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZP. CAPITAINEDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:La construction neuve en 2016 : L'optimisme est au rendez-vous16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405291/diagnostic-foncier-en-haute-normandie-diagnostic-foncier-en-haute-normandieDiagnostic foncier en Haute-Normandie = Diagnostic foncier en Haute-NormandieLa DREAL Haute-Normandie disposait sur le foncier d'analyses fragmentaires sur un territoire donné ou thématiques. Elle a donc souhaité réaliser un diagnostic foncier afin de disposer d'éléments synthétiques sur l'état du foncier en région. Le présent document a pour objectif de restituer les principaux éléments de ce diagnostic.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZS. MALBETS. DUPLESSYDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE HAUTE-NORMANDIEtitle:Diagnostic foncier en Haute-Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405296/observatoire-de-transports-de-haute-normandie-2013-observatoire-de-transports-de-haute-normandie-201Observatoire de Transports de Haute Normandie 2013 = Observatoire de Transports de Haute Normandie 2013Ce tableau de bord a vocation à informer les acteurs du transport routier sur les trois grandes thématiques que sont : Les véhicules au travers du frêt, des trafics et du parc Les collaborateurs du transport en ce qui concerne l'emploi, l'accidentologie et la formation Les entreprises du transport inscrites aux registres des transporteurs, leur santé financière et les contrôles effectués Les informations recueillies mobilisent les données recensées par les services centraux du ministère de l'Ecologie du Développement Durable et de l'Energie, par la DREAL de Haute-Normandie et par des partenaires extérieurs, en particulier la CARSAT Haute-Normandie et Pôle Emploi. Ces informations permettent de dessiner de grandes tendances sur l'évolution du transport dans notre région. Ainsi, après une période de croissance brusquement interrompue par la crise économique survenue en 2008-2009, l'activité de transport de marchandises a connu un rebond en 2010. Toutefois, les données collectées depuis témoignent d'un nouveau retournement de tendance, qui se confirme au vu des premiers chiffres de l'année 2012. De leur côté, les activités de transport de personnes et de commission de transport apparaissent globalement moins impactées par le contexte économique peu porteur. L'ORST a vocation à aborder toutes les problématiques du transport routier et à s'ouvrir aux thématiques plus récentes ou liées à l'actualité (charte CO2, taxe poids lourds, enjeux environnementaux du transport routier...). Les prochaines éditions de ce tableau de bord s'attacheront à poursuivre l'élargissement du champ des thèmes abordés.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Observatoire de Transports de Haute Normandie 201316/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405300/strategie-regionale-de-l-amelioration-du-parc-prive-en-haute-normandie-strategie-regionale-de-l-amelStratégie régionale de l'amélioration du parc privé en Haute-Normandie = Stratégie régionale de l'amélioration du parc privé en Haute-NormandieLes politiques relatives à l'habitat privé s'inscrivent d'une manière générale dans le cadre général des politiques du logement et se traduisent tout d'abord par une connaissance fine et partagée des marchés locaux de l'habitat. Ces politiques de l'habitat privé s'expriment également par une articulation et une complémentarité entre la mobilisation du parc public et le développement d'un parc privé à vocation sociale avec une prise en compte accrue des problématiques énergétique, environnementale et également d'aménagement des territoires. La Haute-Normandie recense 770 000 logements en résidences principales dont plus des trois quarts relèvent du parc privé. Une part de ce parc date de la reconstruction et pose la question de sa conservation, de sa valorisation, et bien entendu, de sa réhabilitation dans le cadre de la transition énergétique. Dans ce contexte, sous l'autorité du préfet de région, et en étroite collaboration avec les préfectures de Seine-Maritime et de l'Eure, et les deux directions départementales des territoires et de la mer, la DREAL de Haute-Normandie s'est engagée dans l'élaboration d'une stratégie régionale de l'habitat privé. Cette démarche doit permettre de poursuivre la connaissance fine des territoires et de constituer avec l'ensemble des partenaires un cadre d'échange et de dialogue . Elle a également l'ambition de définir une typologie de l'habitat privé à l'échelle des établissements publics de coopération intercommunale et de fournir un cadre de réflexion et d'intervention pour les collectivités territoriales pilotant les politiques de l'habitat et du logement sur leurs territoires. Cette démarche permettra d'aboutir à la mise en place d'un outil de programmation des besoins régionaux d'amélioration du logement au service des territoires et de leur développement.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Stratégie régionale de l'amélioration du parc privé en Haute-Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405294/suivi-evaluation-de-la-directive-territoriale-d-amenagement-annee-2017-suivi-evaluation-de-la-directSuivi-évaluation de la Directive Territoriale d'Aménagement - Année 2017 = Suivi-évaluation de la Directive Territoriale d'Aménagement - Année 2017Mise à jour des informations relatives au dispositif de suivi-évaluation de la DTA pour l'année 2017. Périmètre de la Directive Territoriale d'Aménagement de l'estuaire de la Seine (estuaire de la Seine, baie de Seine)<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Suivi-évaluation de la Directive Territoriale d'Aménagement - Année 201716/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405297/oscar-observatoire-des-deplacements-sur-rouen-elbeuf-austreberthe-de-1994-a-2016-oscar-observatoire-OSCAR (Observatoire des déplacements sur Rouen - Elbeuf - Austreberthe) de 1994 à 2016 = OSCAR (Observatoire des déplacements sur Rouen - Elbeuf - Austreberthe) de 1994 à 2016OSCAR - La genèse Né en 1993 d'une réflexion commune menée par la DDE de Seine Maritime représentant les services de l'État, le Conseil Général de Seine Maritime, le SIVOM de l'agglomération rouennaise, les principales communes membres du SIVOM et le CETE Normandie Centre, la première publication de l'Observatoire de la Sécurité et des Circulations sur l'Agglomération Rouennaise, OSCAR est parue en 1995. (Pour mémoire, le tramway a été mis en service en décembre 1994. La première partie de la voie Sud III a été ouverte à la circulation en février 1997). Ce premier document avait pour ambition de fournir aux élus et aux représentants des instances publiques et parapubliques concernées des informations relatives à la problématique des circulations et des déplacements dans l'agglomération rouennaise. Les sujets abordés dans cette première édition ont été : les trafics, la sécurité routière, les transports collectifs urbains, le transport aérien et le transport ferroviaire. En 2015, OSCAR a fêté ses 20 ans ! La situation actuelle Le partenariat État, Département de la Seine-Maritime et Métropole Rouen Normandie a perduré jusqu'en 2015. Au 1er janvier 2016, la Métropole Rouen Normandie s'est substituée au Département suite au transfert de gestion des voiries départementales. Depuis 1994, le périmètre d'action de l'observatoire a fortement évolué avec le périmètre de l'EPCI. De 33 communes, il couvre aujourd'hui les 71 communes composant la Métropole Rouen Normandie. Le contenu de l'observatoire Au fil des ans, l'observatoire s'est enrichi avec de nouvelles rubriques. Les temps de parcours grâce au modèle multimodal, le stationnement (ouvrage, P+R ...), les transports départementaux, le vélo et la qualité de l'air complètent les rubriques initiales d'OSCAR. Prochainement, il est prévu d'intégrer la marche à pied avec des comptages sur les ponts de Rouen. Ces observations sont intégrées et mises en valeur dans une publication annuelle (parution en Novembre). Le document comprend également : une partie (« zoom ») relative à l'analyse d'un point particulier en termes de mobilité. L'édition 2014 (sortie novembre 2015) s'est consacrée à une enquête réalisée en octobre 2014 à la gare Rive Droite de Rouen. C'est la seule partie comprenant une analyse. une partie brève relatant en quelques lignes des faits d'actualités. Le pilotage de l'Observatoire La Métropole Rouen Normandie et l'État assurent la maîtrise d'ouvrage de l'observatoire. La DDTM de la Seine-Maritime est désigné coordonnateur d'OSCAR. Participent à la rédaction de la publication : la Métropole Rouen Normandie, les services de l'État, le CEREMA - Direction Territoriale Normandie Centre, l'Agence d'urbanisme de Rouen et des boucles de Seine et Eure... Les données mises en valeur par l'observatoire sont issues de : L'État (DIR Nord-Ouest, DDTM de la Seine-Maritime) La Région Normandie Le Département de la Seine-Maritime La Métropole Rouen Normandie Les Communes de Rouen et d'Elbeuf Air Normand Publications sur 7 années (Chaque ouvrage comporte environ 50 pages)<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIECENTRE D'ETUDES ET D'EXPERTISE SUR LES RISQUES, L'ENVIRONNEMENT, LA MOBILITE ET L'AMENAGEMENTROUEN NORMANDIEtitle:OSCAR (Observatoire des déplacements sur Rouen - Elbeuf - Austreberthe) de 1994 à 201616/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405304/profil-environnemental-haute-normandie-profil-environnemental-haute-normandieProfil Environnemental Haute Normandie = Profil Environnemental Haute NormandiePour répondre aux enjeux du développement durable et de la transition écologique, la DREAL a élaboré de manière partenariale, sous l'égide du préfet de région, le profil environnemental de la Haute-Normandie. Sa réalisation a associé les services de l'Etat en région, les opérateurs publics (ADEME, Agence de l'Eau, ...), les collectivités territoriales. Ce document a pour objectif de partager la connaissance environnementale acquise en région et de livrer des clés de lecture du territoire afin de pouvoir mieux prendre en compte l'environnement dans les différentes politiques publiques et les multiples projets publics et privés. Sur la base d'un diagnostic partagé, le profil constitue une photographie du territoire dans ses différentes composantes (paysages, biodiversité, eau, sols...) et livre un état des lieux des pressions qui s'exercent sur l'environnement au regard des différentes activités du territoire. L'analyse thématique de ces pressions permet de dégager des enjeux en matière d'environnement, de santé, de consommation d'espace mais aussi de développement plus respectueux de l'environnement s'inscrivant dans les orientations de la transition écologique et énergétique pour une croissance verte. Riche d'un patrimoine naturel et d'une biodiversité remarquable mais fragile, la région offre un cadre de vie de qualité qu'il est essentiel de pouvoir préserver tout en emettant un développement soutenable du territoire. Outil de la connaissance et d'aide à la décision, le profil a pour vocation de mettre en lumière six grands axes stratégiques déclinés en enjeux qui sont destinés à guider les décideurs et les citoyens dans leurs actions pour que la dimension environnementale soit prise en compte dans l'ensemble des projets du territoire. Ce profil environnemental a vocation à être actualisé en continu. Le site internet de la DREAL à travers ses rubriques « connaissances » en est un outil complémentaire.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Profil Environnemental Haute Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405307/bilan-de-l-accidentalite-routiere-de-l-annee-2016-en-normandie-bilan-de-l-accidentalite-routiere-de-Bilan de l'accidentalité routière de l'année 2016 en Normandie = Bilan de l'accidentalité routière de l'année 2016 en NormandieProduit par l'observatoire régional sécurité routière, ce bilan annuel a pour but de faire connaître l'accidentalité routière en Normandie et d'en comprendre les composantes à travers notamment des analyses thématiques et transversales. Il s'agit également de mettre en évidence les enjeux majeurs de la sécurité routière.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIE, Service Sécurité des Transports et des Véhiculestitle:Bilan de l'accidentalité routière de l'année 2016 en Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405308/bilan-des-chartes-objectif-co2-en-normandie-fin-2017-bilan-des-chartes-objectif-co2-en-normandie-finBilan des chartes Objectif CO2 en Normandie fin 2017 = Bilan des chartes Objectif CO2 en Normandie fin 2017Dans le cadre de la charte ObjectifCO2 l'entreprise qui effectue du transport de marchandises (pour compte propre ou pour compte d'autrui) ou du transport public de personnes s'engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre en se fixant un objectif de réduction de ses émissions et un plan d'actions sur une durée de 3 ans. Le bilan établi fin 2017 recense le nombre d'engagements sur la Normandie, le profil des entreprises engagées et les tonnes de CO2 économisées. <br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Bilan des chartes Objectif CO2 en Normandie fin 201716/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405325/l-onde-l-observatoire-normand-des-deplacements-tome-2-decembre-2017-l-onde-l-observatoire-normand-deL'ONDE (L'Observatoire Normand des Déplacements) Tome 2 - Décembre 2017 = L'ONDE (L'Observatoire Normand des Déplacements) Tome 2 - Décembre 2017L'ONDE - Observatoire Normand des Déplacements - paraît pour sa deuxième édition à l'échelle de la Normandie réunifiée. Cette publication se substitue à celles auparavant réalisées par les DREAL de Basse-Normandie (« Les chiffres-clefs du transport ») et de Haute-Normandie (« ORDOV » - Observatoire de la Demande et de l'Offre pour les Voyageurs). Notre observatoire oeuvre depuis plusieurs années à dresser un portrait des évolutions institutionnelles et comportementales en matière de déplacements, par l'analyse, pour chaque mode, de l'offre et de la demande. En effet, afin de contribuer efficacement à la réflexion sur les mobilités de demain, il convient d'observer les dynamiques de changement déjà amorcées. Dans l'édition 2017, nous avons souhaité mettre en lumière certaines initiatives locales selon les six grands thèmes abordés au cours des Assises nationales de la mobilité tenues fin 2017. La partie consacrée à « La mobilité de demain » décline ainsi nos observations en région de formes de mobilité plus solidaires, plus connectées, plus propres, plus intermodales, plus sûres et plus soutenables. À l'image des éditions précédentes, vous trouverez dans cette publication, en plus du portrait de la mobilité en région, des éclairages sur les dernières évolutions réglementaires.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZJ. FAYOTS. MALBETDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:L'ONDE (L'Observatoire Normand des Déplacements) Tome 2 - Décembre 201716/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405314/plan-departemental-de-prevention-du-bruit-dans-l-environnement-ppbe-departement-calvados-plan-departPlan départemental de Prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) - Département Calvados = Plan départemental de Prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) - Département CalvadosLa directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l'environnement définit une approche commune à tous les États membres de l'Union Européenne visant à éviter, prévenir ou réduire les effets nocifs de l'exposition au bruit sur la santé humaine. Cette approche est basée sur : * Une cartographie dite « stratégique » de l'exposition au bruit ; * L'information des populations sur leur niveau d'exposition et les effets du bruit sur la santé ; * La mise en oeuvre au niveau local de politiques visant à réduire le niveau d'exposition et à préserver des zones de calme. L'information de la population et la mise en oeuvre de la politique de réduction du niveau d'exposition sont l'objet des plans de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE). L'objectif des PPBE est en effet de prévenir les effets du bruit sur la santé, de réduire, si nécessaire, les niveaux de bruit et de préserver les zones calmes par des travaux sur l'infrastructure elle-même (mur anti bruit, merlon...) ou sur les bâtiments situés à proximité (isolation des façades). Infrastructures concernées : Routes nationales : RN13, RN158, RN814 et RN9814 - Autoroute non concédée :A84 - Autoroutes concédées :A13, A29, A132 et A813 - Réseau ferroviaire : Caen - Mézidon-Canon<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Plan départemental de Prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) - Département Calvados16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405313/panorama-de-l-electricite-renouvelable-en-2016-en-normandie-panorama-de-l-electricite-renouvelable-ePanorama de l'électricité renouvelable en 2016 en Normandie = Panorama de l'électricité renouvelable en 2016 en NormandieBilan 2016 du développement des énergies renouvelables électriques en Normandie. Présentation du nombre d'installations, des puissances raccordées et des productions pour l'éolien terrestre, le solaire photovoltaïque, l'hydroélectricité et les bioénergies.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Panorama de l'électricité renouvelable en 2016 en Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405318/evaluation-des-risques-lies-au-vieillissement-des-carrieres-souterraines-abandonnees-du-calvados-et-Évaluation des risques liés au vieillissement des carrières souterraines abandonnées du Calvados et de l'Orne. Années 2016-2017 = Évaluation des risques liés au vieillissement des carrières souterraines abandonnées du Calvados et de l'Orne. Années 2016-2017Par sa diversité géologique, la Normandie a été le siège d'une activité extractive de matériaux divers (minerais, granulats, pierres de taille, marnes...). Pour la pierre de taille et la marne, un grand nombre de carrières ont été exploitées en souterrain et la très grande majorité de ces exploitations sont aujourd'hui abandonnées. Leur vieillissement peut induire des désordres en surface. Dans ce cadre, en partenariat avec la DREAL Normandie, le BRGM a réalisé dix inspections de carrières souterraines abandonnées situées dans les formations sédimentaires du Bathonien et du Cénomanien pour évaluer les risques associés (diagnostic de stabilité de niveau 1). Il a également testé, dans le cadre de cette étude, des méthodes de cartographie/topographie de cavités souterraines et d'investigations géophysiques non destructives (micro-gravimétrie et mesures électriques), notamment pour déterminer l'emprise de chambres non accessibles.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZB. MEIREE. PLATB. MILESI BRGMtitle:Évaluation des risques liés au vieillissement des carrières souterraines abandonnées du Calvados et de l'Orne. Années 2016-201716/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405322/l-onde-l-observatoire-normand-des-deplacements-l-onde-l-observatoire-normand-des-deplacementsL'ONDE (L'Observatoire Normand des Déplacements) = L'ONDE (L'Observatoire Normand des Déplacements)L'observatoire regroupe les données disponibles relatives à la mobilité des particuliers en région (offre et fréquentation des modes de transport ferroviaires, interurbains et urbains, trafic routier, immatriculations et parc de voitures particulières, parts modales régionales des déplacements domicile-travail, destination des actifs, etc.) et contextualise ces données par rapport aux données démographiques de l'INSEE. Sont également présentées des données relatives au vélo, au tourisme maritime et fluvial, au transport aérien et à la qualité de l'air en lien avec le transport, ainsi que certains projets d'infrastructures en région. L'observatoire fait par ailleurs le point sur les récentes évolutions réglementaires ayant un impact sur l'organisation des transports. La collecte de données s'appuie sur les publications ministérielles (MEEM), sur des études régionales (INSEE, CEREMA, DREAL...), sur les connaissances internes, et sur certaines collectivités ou entités extérieures, en particulier la Région Normandie et Air Normand.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZJ. JAYOTDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:L'ONDE (L'Observatoire Normand des Déplacements)16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405327/mesures-de-debit-en-estuaire-l-exemple-de-la-seine-resultats-et-enseignements-mesures-de-debit-en-esMesures de débit en estuaire : l'exemple de la Seine Résultats et enseignements = Mesures de débit en estuaire : l'exemple de la Seine Résultats et enseignementsLes mesures de débit en site estuarien, et en particulier sur la Seine, sont relativement rares, alors que l'estuaire est bien instrumenté avec 17 marégraphes. L'objectif de la campagne menée par les unités Hydrométrie de la DRIEE Ile-de-France et de la DREAL Normandie était de disposer d'une chronique de débits au droit de 3 secteurs sur un cycle de marée quasi complet. L'objet de l'article est : - de présenter la méthodologie mise en oeuvre, ses limites (ce qu'il aurait fallu faire), et d'en tirer des enseignements plus généraux en matière de pdrearotocole de mesure de débit en site estuarien ; - de caractériser le fonctionnement estuarien de la Seine sur les 3 sites ; - enfin, de présenter les résultats des mesures et d'en faire une analyse critique.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZS. PineyS. HélouinG. MorelA. HébrardG. GLAZIOUJ. DiribarneS. Koppdreatitle:Mesures de débit en estuaire : l'exemple de la Seine Résultats et enseignements16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405336/l-intermodalite-velo-train-en-normandie-l-intermodalite-velo-train-en-normandieL'intermodalité Vélo - Train en Normandie = L'intermodalité Vélo - Train en NormandieL'étude réalisée vise à enrichir la DREAL d'une vision globale et objective du potentiel train plus vélo sur l'ensemble des gares de Normandie. Cette connaissance permet notamment de conseiller les collectivités locales dans leur choix d'aménagement en faveur d'une meilleure intermodalité train-vélo. En effet, l'ensemble des éléments de diagnostic ainsi que les mesures proposées dans la présente étude constituent une base de travail qui pourra être mise à disposition des autorités organisatrices de la mobilité et plus généralement des collectivités pour d'éventuels projets opérationnels.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZTRANSITECSOGETItitle:L'intermodalité Vélo - Train en Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405334/estimation-des-besoins-en-logements-en-haute-normandie-a-l-horizon-2015-estimation-des-besoins-en-loEstimation des besoins en logements en Haute-Normandie à l'horizon 2015 = Estimation des besoins en logements en Haute-Normandie à l'horizon 2015Étude concernant l'estimation des besoins en logements en Haute-Normandie à l'horizon 2015 sur la base de projections démographiques réalisées par l'INSEE, des perspectives d'évolution du nombre de ménages et des caractéristiques du parc de logements. Ces résultats sont la mise à jour d'une précédente étude à l'horizon 2010 réalisée par le bureau d'études CRESGE. Sous l'hypothèse d'un maintien des tendances observées ces dernières années, le besoin en logements pour la Haute-Normandie serait de 8 950 logements par an sur la période 2007 -2015. Cette estimation, basée sur les projections du nombre de ménages et sur l'analyse du parc existant, met en évidence le retard accumulé dans la construction neuve et les tensions qui ont affecté le marché du logement. La répartition des besoins, inégale selon les pays et les communautés d'agglomération, illustre les difficultés qui vont se présenter aux territoires, qui, au delà d'une simple réponse à la demande exprimée, souhaitent inverser les tendances actuelles et éviter une périurbanisation non maîtrisée.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIE, Service Énergie Climat Logement Aménagement Durabletitle:Estimation des besoins en logements en Haute-Normandie à l'horizon 201516/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405341/atlas-polmar-atlas-polmarAtlas POLMAR = Atlas POLMARLa première édition de cet atlas de sensibilité du littoral aux pollutions du milieu marin a été réalisée en 2010 dans le cadre de l'étude « Information géographique et Gestion intégrée de la zone côtière » par le laboratoire GEOMER et pour le compte de la Préfecture de Basse-Normandie et de la DREAL de Basse-Normandie - MIMEL (Mission Interservices de la Mer et du Littoral). Les données géographiques de cette première édition des atlas Polmar-Terre pour les départements côtiers de Normandie : Manche, Calvados et Seine-Maritime ont été collectées auprès des services de l'Etat et des établissements publics et scientifiques partenaires de la MIMEL. En 2012, le comité de pilotage POLMAR Terre de la zone de défense et de sécurité Ouest a validé le principe d'une harmonisation des atlas de sensibilité du littoral aux pollutions du milieu marin. Dans ce cadre, la DREAL Bretagne en charge de la zone défense et de sécurité Ouest, et le CEREMA ont entrepris un important travail de collecte des données disponibles auprès des DDTM, DREAL Normandie et DIRM Manche-Est Mer du Nord. Ces données ont ensuite été cartographiées par le CEREMA et assemblées selon trois thématiques : sensibilité géomorphologique, sensibilité environnementale et sensibilité socioéconomique du littoral. Pour le Calvados, la Préfecture, la DREAL Normandie et la DDTM ont joint à cet atlas une présentation contextualisée des enjeux du littoral. Cette présentation se base ainsi sur les éléments descriptifs du littoral du Calvados, établis lors de la première édition, ainsi que sur des données environnementales, climatiques, et économiques mises à jour.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZS. ROBBEJ. DEFENOUILLEREM. HUGUETDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Atlas POLMAR16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405346/la-construction-neuve-en-normandie-en-2015-des-signes-encourageants-la-construction-neuve-en-normandLa construction neuve en Normandie en 2015 - Des signes encourageants = La construction neuve en Normandie en 2015 - Des signes encourageantsEn 2015, l'activité de la construction neuve demeure ralentie en Normandie, même si la légère hausse du nombre de logements autorisés laisse entrevoir un léger mieux en 2016. Toutefois, la situation est contrastée dans la région. Le dynamisme semble de mise en Seine-Maritime et dans l'Eure alors que l'activité dans le Calvados, la Manche et l'Orne continue de reculer. La construction de locaux reprend en Seine-Maritime<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZP. CAPITAINEDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:La construction neuve en Normandie en 2015 - Des signes encourageants16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405345/atlas-parc-prive-potentiellement-indigne-atlas-parc-prive-potentiellement-indigneAtlas Parc Privé Potentiellement Indigne = Atlas Parc Privé Potentiellement IndigneAfin d'aider les territoires à identifier les secteurs ayant des logements dans le Parc Privé Potentiellement Indigne, la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de Normandie a élaboré le premier atlas sur le thème de la Lutte contre l'Habitat Indigne en Normandie. La méthode de repérage du ≪ Parc Prive Potentiellement Indigne ≫ repose sur une hypothèse empirique et pragmatique : un logement a plus de risque de ne pas avoir été profondément amélioré ou réhabilité depuis 1970, et d'avoir un classement cadastral initial toujours valable, s'il est aujourd'hui occupe par un ménage a revenus modestes. Sont donc considérés comme ≪ potentiellement indignes ≫ les logements de catégories cadastrales 6, 7 et 8, dont on sait qu' ils étaient initialement de qualité médiocre voire délabrés, et qui sont aujourd'hui occupés par des ménages a bas revenus. Le revenu des ménages est observé à partir du seuil de pauvreté FILOCOM. ( note méthodologique du CD PPPI d'octobre 2015,Anah) A l'échelle départementale, EPCI et des SCOT, l'atlas traite de la Lutte contre l'Habitat Indigne à travers différentes cartes portant sur : - l'évolution du nombre de logements du Parc Privé Potentiellement Indigne de 2009 à 2013, - le nombre de logements du Parc Privé Potentiellement Indigne, - la population vivant dans le Parc Privé Potentiellement Indigne. Identification des zones prioritaires La variable la plus utilisée pour définir une hiérarchie des zones concernées par les risques d'indignité est la part des PPPI dans le total des résidences principales privées. Cette identification a été faite avec les 2 approches, densité et le volume PPPI par territoire. Pour compléter cette identification, il a été réalisé des cartes avec les variables de la population vivant dans le PPPI (volume) et la part de la population vivant dans le PPPI dans la population vivant dans les résidences principales privées (densité) pour prendre en compte l'occupation des PPPI.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Atlas Parc Privé Potentiellement Indigne16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405347/etude-des-surfaces-potentiellement-urbanisables-dans-la-manche-resultats-2014-etude-des-surfaces-potÉtude des surfaces potentiellement urbanisables dans la Manche (résultats 2014) = Étude des surfaces potentiellement urbanisables dans la Manche (résultats 2014)Chaque année l'urbanisation gagne sur les terres agricoles ou naturelles. Dans la Manche la consommation est plus atténuée qu'autour des métropoles régionales, mais le grignotage est régulier. Pour maîtriser le phénomène encore faut-il le mesurer et en voir les évolutions. Les données existent mais sont bien souvent partielles, sur des champs différents, avec des sources disparates... Il y avait nécessité de trouver un outil informatique qui permette une approche facile et rapide de la mesure des surfaces disponibles à l'urbanisation et de la consommation d'espace sur les territoires les plus dynamiques au regard de la construction. La direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de la Manche a mis au point en 2013 un outil informatique qui vise à évaluer les surfaces restant à urbaniser, par analyse croisée des données du cadastre (parcellaire et bâti) et des documents d'urbanisme numérisés (zonage). Le principe de l'outil est de repérer les parcelles dans les zones urbanisables définies par le document d'urbanisme et de détecter la présence ou non de bâti. Il permet ainsi de calculer dans chaque commune disposant d'un document d'urbanisme numérisé : * la surface des parcelles bâties (par identification des constructions) ; * la surface des parcelles non bâtie ; * la surface des parcelles non bâties qui ne peuvent être bâties en raison de leur taille ( trop petites) ou de leur forme (voirie de lotissement) ; * la destination des parcelles non bâties (habitat, activité...). L'outil a pour objectif d'évaluer la disponibilité et la consommation des terrains destinés à l'urbanisation.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER DE LA MANCHEtitle:Étude des surfaces potentiellement urbanisables dans la Manche (résultats 2014)16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405349/l-atlas-dreal-normandie-2016-l-atlas-dreal-normandie-2016L'Atlas DREAL Normandie 2016 = L'Atlas DREAL Normandie 2016Composé de 57 cartes thématiques sur le périmètre de la nouvelle Normandie, cet atlas montre un panel synthétique des grands domaines de compétence de la DREAL : l'environnement, l'énergie, les risques, l'urbanisme et l'aménagement, l'habitat, les infrastructures et les mobilités. Il est enrichi de cartes présentant la nouvelle organisation administrative de la région, sa démographie et son économie. Chaque carte est également accessible à travers la cartothèque de la DREAL. Vous pouvez réutiliser « l'Information » rendue disponible par la DREAL Normandie dans les libertés et les conditions prévues par la licence ouverte Etalab.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:L'Atlas DREAL Normandie 201616/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405350/logement-social-la-normandie-une-des-regions-francaises-les-mieux-dotees-logement-social-la-normandiLogement social : la Normandie une des régions françaises les mieux dotées = Logement social : la Normandie une des régions françaises les mieux dotéesAvec un peu plus de 292 000 logements locatifs sociaux au 1° janvier 2015, la Normandie est une des régions les mieux dotées de France. Elle compte 20 % de logements sociaux dans son parc des résidences principales. Ce parc s'accroît pour répondre aux besoins et se renouvelle : ce sont ainsi plus de 4 000 logements qui sont mis en service chaque année depuis cinq ans. Dans ce parc locatif social, un logement sur quatre est une maison. Cette part augmente. Les maisons représentent 30 % des mises en services. Cette offre répond aux attentes des ménages, puisque la vacance des maisons et la mobilité de ses occupants y sont moindres que dans le parc collectif. Le parc se rénove fortement aussi pour répondre aux enjeux de la transition énergétique : les performances énergétiques du parc locatif social s'améliorent d'année en année dans le cadre du Plan de Rénovation Energétique de l'Habitat (PREH).<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZE.POULIQUENJ-P. RAYMONDDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIE, SMCAP / Bureau de l'Observation et des Statistiquestitle:Logement social : la Normandie une des régions françaises les mieux dotées16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405353/observatoire-des-transports-basse-normandie-2014-observatoire-des-transports-basse-normandie-2014Observatoire des transports Basse-Normandie (2014) = Observatoire des transports Basse-Normandie (2014)Au sommaire de ce numéro sont évoqués les différents sujets : - trafic - immatriculations neuves - accidents du travail - accidents de la route - emploi - formation registres - contrôle - chartes d'engagements volontaires de réduction des émissions de CO2<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:Observatoire des transports Basse-Normandie (2014)16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405344/l-atlas-dreal-normandie-2017-l-atlas-dreal-normandie-2017L'atlas DREAL Normandie 2017 = L'atlas DREAL Normandie 2017La DREAL Normandie présente l'édition 2017 de son atlas, regroupant, pour la deuxième année, un ensemble de cartographies sur l'emprise fusionnée de la nouvelle région. Composé de 68 cartes (soit 11 de plus qu'en 2016), Il décline la région Normandie selon plusieurs aspects thématiques : organisation administrative, démographie, économie, environnement, énergie, risque, urbanisme et aménagement, habitat, infrastructures et mobilités.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE NORMANDIEtitle:L'atlas DREAL Normandie 201716/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405368/etude-sur-la-definition-d-indicateurs-economiques-pour-le-suivi-des-territoires-dreal-haute-normandiEtude sur la définition d'indicateurs économiques pour le suivi des territoires (DREAL Haute-Normandie) = Etude sur la définition d'indicateurs économiques pour le suivi des territoires (DREAL Haute-Normandie)La conception du développement durable essaye d'organiser les relations entre les sphères sociales, environnementales et économique de façon à faire progresser vertueusement les territoires. Dans la pratique, les analyses restent souvent cloisonnées ou fragmentaires. En parallèle des travaux menés au niveau national suite à ceux de la Commission sur la Mesure de la Performance Économique et du Progrès Social ou de la déclinaison locale des indicateurs de développement durable, la DREAL Haute-Normandie a souhaité avancer sur la définition d'indicateurs locaux permettant d'évaluer le développement des territoires en particulier à l'échelle des SCoT et de compléter les éléments de dialogue pour l'élaboration des documents d'urbanisme (PAC et association). Déroulé de l'étude L'étude a été confiée au cabinet Ernst et Young qui a défini une méthodologie d'analyse ainsi qu'un grand nombre d'indicateurs puis animé les ateliers de travail destinés à tester "en production" les propositions. Les équipes des DDTM de l'Eure et de Seine-Maritime ont ainsi participé en 2011 avec la DREAL à l'élaboration et au test de nombreux indicateurs pour aboutir à une première sélection qui sera utilisée lors de l'association à l'élaboration des SCoT. Ce travail, qui a également associé la DRAAF, la CCIR et l'INSEE de Haute-Normandie a en outre montré la nécessité d'organiser une veille et une mise à jour régulière de ces indicateurs. En effet, de nouvelles données sont régulièrement disponibles, les travaux évoqués plus haut débouchent régulièrement sur de nouvelles propositions intéressantes à intégrer et certains indicateurs restent perfectibles pour mieux refléter la réalité des territoires. Au cours du premier semestre 2012, la DREAL a travaillé dans cette perspective sur la mise en place des outils de collecte des données et de mise à jour des indicateurs. Produits de l'étude Conformément au cahier des charges l'étude a permis de produire deux documents (téléchargement en bas de page) synthétisant les travaux : les fiches indicateurs version 0 décrivant chaque série de variables, ses conditions d'utilisations, les questions associées, le potentiel prospectif de l'indicateur et des éléments bibliographiques pour aller plus loin sur la question. Pour un usage courant, on se référera plutôt à la version actuelle des fiches (cf. poursuite des travaux) un support méthodologique, sorte de mode d'emploi des indicateurs expliquant les choix pratiqués, décrivant les grandes thématiques retenues. Poursuite des travaux Au delà de ces documents de référence, la définition des indicateurs de référence qui seront utilisés par les services de la DREAL et des DDTM pour analyser l'évolution des territoires fait l'objet d'une mise à jour en continu. Ces fiches indicateurs sont librement accessibles sur internet.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZM. LHERMITTES. COMTEA. CORTANAM. DUARTEERNST & YOUNGtitle:Etude sur la définition d'indicateurs économiques pour le suivi des territoires (DREAL Haute-Normandie)16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405384/prospective-vallee-de-la-seine-2040-prospective-vallee-de-la-seine-2040Prospective Vallée de la Seine 2040 = Prospective Vallée de la Seine 2040La vallée de la Seine est depuis longtemps déjà un territoire très développé du point de vue de l'activité humaine. Pour autant, et malgré des emprises plus réduites, les espaces naturels y sont particulièrement riches. De nombreuses réflexions ont été conduites sur la réindustrialisation, les transports, l'utilisation du fleuve. Toutefois, les éléments de référence pris en compte jusqu'à présent tiennent d'avantage de la projection que de l'analyse des potentiels et risques pour le développement futur du territoire. Dans ce contexte, la DREAL Normandie, a souhaité initier, avec les partenaires institutionnels locaux, un travail d'élaboration de scénarios prospectifs autour de la notion d'attractivité de la région dans le cadre d'un développement durable exemplaire de la vallée de la Seine. Financée par le Commissariat Général au Développement Durable, cette étude, confiée au cabinet STRATYS, est pilotée par un groupe de prospective réunissant la CCI de Normandie, l'INSEE de Haute-Normandie, les Agences d'Urbanisme de Rouen et du Havre, La DREAL et les DDTM de l'Eure et de Seine-Maritime. Elle a également associé des acteurs locaux au sein d'un atelier de prospective qui s'est réuni une dizaine de fois entre 2013 et 2014. Un partenariat avec l'Insee a ensuite permis de quantifier les scénarios produits collectivement. Les résultats sont présentés sous la forme de quatre cahiers correspondant aux étapes de construction des futurs possibles. Une synthèse est également disponible. Enfin, des présentations des stratégies sous forme de cartographies commentées sont également disponibles. * Cahier I : le champ des possibles : construction et présentation des variables exploratoires et de leurs modalités possibles * Cahier I bis - Analyse systémique : interaction entre les variables et enjeux stratégiques * Cahier II - les scénarios et stratégies : les trois scénarios "toile de fond" de l'exercice prospectif, les cinq stratégies et leur compatibilité avec les scénarios * Cahier III - quantification des futurs possibles : traduction quantitative par modélisation des stratégies retenues<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZS. COMTEE.POULIQUENJ.FOLLINDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE HAUTE-NORMANDIESTRATYStitle:Prospective Vallée de la Seine 204016/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405375/partage-temporel-de-la-voirie-partage-temporel-de-la-voiriePartage temporel de la voirie = Partage temporel de la voirieL'importance du trafic routier sur les voiries urbaines et les axes principaux des agglomérations n'épargne par la circulation des bus. Aux heures de pointe et aux périodes de congestion, les niveaux de services des transports en commun peuvent être fortement pénalisés, les temps de parcours s'allongent et l'attractivité du service diminue. Fort de ce constat, les autorités organisatrices des transports en commun ont développé des outils permettant d'améliorer la performance de la desserte des bus. Le couloir bus, ou voie réservée au bus, est l'un des outils proposés. A l'heure actuelle, en France, ces couloirs bus présentent des niveaux de flexibilité modérés : Ils peuvent être partagés par d'autres modes de transports collectifs ou doux comme les taxis et les vélos ; Ils peuvent être adaptés au sens de la congestion selon les heures de pointe. On ne relève pas de partage « dans le temps », ou partage temporel, avec d'autres modes de transport en milieu urbain comme par exemples : voie bus aux heures de pointe et voie de circulation tous modes aux heures creuses ou bien voie bus aux heures de pointe et espaces de stationnement aux heures creuses. Pourtant des situations de partage de la voirie existent en France : Pour des contextes différents : sur des voies rapides ou autoroutes, les bus sont tolérés sur une file supplémentaire ou la VSR (Voie Spéciale Réservée). Lorsqu'il n'y a pas de changement d'affectation de la voirie entre une utilisation statique comme le stationnement et une utilisation « circulatoire ». En revanche des partages statique/statique existent comme livraisons en journée / stationnement tous véhicules la nuit, ou stationnement tous véhicules / marché, etc. La DREAL Haute Normandie souhaite ainsi étudier les possibilités d'extension de partage temporel de la voirie en proposant des fonctions différentes selon les périodes et notamment la combinaison : voie réservée aux bus aux heures de pointes et file de stationnement aux heures creuses. Ces situations ont pu être mises en oeuvre à l'étranger comme en Grande-Bretagne, au Canada, ou en Australie... Nous présenterons ainsi dans une première partie, des exemples ou des cas de partage temporel de la voirie en France. Dans une seconde étape nous présenterons des exemples étrangers de partage temporel de la voirie bus / stationnement. Enfin, nous présenterons le cadre juridique du partage de la voirie.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZSARECOtitle:Partage temporel de la voirie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405178/etude-sur-l-identification-des-plantes-vasculaires-invasives-de-basse-normandie-etude-sur-l-identifiÉtude sur l'Identification des plantes vasculaires invasives de Basse-Normandie = Étude sur l'Identification des plantes vasculaires invasives de Basse-NormandieL'introduction d'espèces végétales est un phénomène historique qui trouve son origine avec celle des échanges notamment commerciaux entre les différentes parties du monde. Dans le domaine de la flore depuis le début des colonisations, les échanges et la vente de plantes d'origine lointaine n'ont cessé de se développer ; leur introduction volontaire ou non dans les milieux naturels a suivi. On sait aujourd'hui que ce facteur est d'une importance majeure dans le mécanisme de la perte de la biodiversité. En Basse-Normandie, la problématique des plantes invasives était peu perceptible il y a encore quelques années. Néanmoins suite à la révélation de plusieurs populations en Basse-Normandie d'espèces invasives bien connues ailleurs, la DIREN et le Conseil Régional de Basse-Normandie ont créé en 2007 un comité régional sur les invasives (faune et flore). Le Conservatoire botanique dans le cadre de ces missions de connaissance et de conservation de la flore sauvage accompagne cette démarche. C'est dans ce cadre qu'il est apparu indispensable, suite à un premier état des lieux réalisé en 2005-2006 sur les plantes invasives de Basse-Normandie, de proposer une typologie des invasives et des listes correspondantes. L'objectif de cette étude est de dresser un inventaire de diverses catégories d'invasives en Basse Normandie.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZC.ZAMBETTAKISS.MAGNANONCONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BRESTtitle:Étude sur l'Identification des plantes vasculaires invasives de Basse-Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405175/inventaire-des-invertebres-continentaux-des-estrans-rocheux-et-sableux-de-basse-normandie-inventaireInventaire des invertébrés continentaux des estrans rocheux et sableux de Basse-Normandie = Inventaire des invertébrés continentaux des estrans rocheux et sableux de Basse-NormandieLes Invertébrés continentaux regroupent les Arthropodes (Arachnides, Insectes, crustacés et myriapodes) et les mollusques. Plusieurs caractéristiques en font un groupe animal particulièrement complexe à étudier, pour lequel les connaissances sont très partielles. Le nombre d'espèces concernées se chiffre en dizaines de milliers en France. Il est, rien que pour les insectes, d'environ 35 200 en France métropolitaine. Pour comparaison, on compte 4 900 espèces de plantes supérieures indigènes sur ce territoire (source : site du MNHN). Ils représentent plus de 90 % des espèces animales connues dans le monde et on estime que seulement 12 % des espèces ont été décrites à ce jour (STORK, 1993 in DUPONT& LUMARET, 1997). La Basse-Normandie apparaît comme une région particulièrement active en termes d'acquisition de connaissances sur les invertébrés, notamment au travers des associations et des collectifs qui animent des projets d'atlas. Les synthèses sur les invertébrés au sens large sont toutefois peu nombreuses et pourtant indispensables. Au niveau de l'Ouest de la France, le GRETIA a réalisé, au travers d'un partenariat avec la Région Bretagne, l'État et les départements bretons, différentes listes taxonomiques départementales (CHEVRIER, 1999) et un travail similaire vient de paraître en Pays-de-la-Loire (GRETIA, 2009), en partenariat avec la Région et l'Etat. En Basse-Normandie, une convention pluriannuelle entre le GRETIA, l'État et l'Europe permet actuellement de structurer les connaissances au travers d'une base de données qui donné lieu en 2011 à des listes taxonomiques régionales et départementales. Ce travail réalisé dans le cadre de la Convention pluriannuelle entre la Région et le GRETIA a pour objectif principal de dresser un inventaire de la faune des invertébrés continentaux liée à ces milieux fragiles.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZC.MOUQUETGroupe d'Études des Invertébrés Armoricainstitle:Inventaire des invertébrés continentaux des estrans rocheux et sableux de Basse-Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405182/hierarchisation-des-vegetations-naturelles-et-semi-naturelles-de-basse-normandie-hierarchisation-desHiérarchisation des végétations naturelles et semi-naturelles de Basse-Normandie = Hiérarchisation des végétations naturelles et semi-naturelles de Basse-NormandieLe Conservatoire botanique national de Brest a été missionné par la DIREN et la Région de Basse-Normandie pour élaborer une première liste des habitats d'intérêt patrimonial de Basse-Normandie. Si la connaissance de certains habitats (EUR 27)dans certains sites (Natura 2000) s'améliore notablement du fait d'une volonté d'harmonisation des méthodes d'identification et de cartographie des habitats menée par le CBN, le reste du territoire est peu ou non prospecté. Il s'agit donc bien d'une pré-liste d'habitat d'intérêt patrimonial mais qui peut d'une part contribuer à l'orientation de politiques ou à l'évaluation d'enjeux sur la biodiversité et d'autre part amorcer un travail plus rigoureux de connaissance des habitats naturels et semi-naturels de Basse-Normandie.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZL. DELASSUSC.ZAMBETTAKISCONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BRESTtitle:Hiérarchisation des végétations naturelles et semi-naturelles de Basse-Normandie16/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405174/indicateurs-de-developpement-durable-en-basse-normandie-2012-indicateurs-de-developpement-durable-enIndicateurs de développement durable en Basse-Normandie 2012 = Indicateurs de développement durable en Basse-Normandie 2012Comment apprécier la situation de la Basse-Normandie face aux enjeux de développement durable ? Quels indicateurs permettent d'identifier ses forces et faiblesses ? Afin d'orienter au mieux les politiques publiques qui seront mises en oeuvre, la Région Basse-Normandie, la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de Basse-Normandie) et l'Insee ont engagé une collaboration qui procède d'une visée évaluative. Publiée en janvier 2012, une première étude avait permis de situer la Basse-Normandie par rapport au reste de la métropole, en s'appuyant sur les indicateurs sélectionnés par l'Association des Régions de France (ARF) dans le cadre de son groupe de travail "Indicateurs de développement durable", auquel la Région Basse-Normandie avait activement participé. Cette nouvelle étude la prolonge en s'efforçant de décliner, lorsque cela a été possible, ces informations à un niveau infra-régional. Elle propose une analyse plus approfondie du jeu d'indicateurs d'évaluation, afin d'en mesurer la pertinence dans l'objectif, à terme, de suivre l'état de développement durable de la Basse-Normandie, et de permettre ainsi l'orientation des mesures relevant des principaux acteurs publics, en particulier la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de Basse-Normandie et la Région.<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZREGION Basse-NormandieDIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT BASSE-NORMANDIEINSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUEStitle:Indicateurs de développement durable en Basse-Normandie 201216/03/2020 00:00:00https://side.developpement-durable.gouv.fr/NORM/doc/SYRACUSE/405190/etude-pour-l-amelioration-des-acces-du-stationnement-et-de-l-information-sur-les-sites-naturels-et-pÉtude pour l'amélioration des accès, du stationnement et de l'information sur les sites naturels et patrimoniaux du territoire de la Communauté de Communes du Canton de Saint-Pierre-Eglise = Étude pour l'amélioration des accès, du stationnement et de l'information sur les sites naturels et patrimoniaux du territoire de la Communauté de Communes du Canton de Saint-Pierre-EgliseCette étude traite des sites suivants : - Anse de Brick : aménagement de l'accès et de l'aire de stationnement - Batteries et bases militaires sur Fermanville et Carneville : aménagement d'un sentier de découverte - Brillevast : aménagement de la place de la mairie et d'aires de repos sur le sentier de découverte communautaire - Cap Lévi : amélioration des accès, du stationnement et de l'information - Clitourps : aménagement de la ferme éolienne - Site classé de la pointe de Barfleur : réorganisation du stationnement et des circulations - Plage de la Mondrée : aménagement - Le Vast : aménagement de la traversée du bourg - Plage du Vicq : aménagement - Vallée de la Saire : mise en valeur<br/><br/>2020-03-16T00:00:00+01:002021-01-26T06:53:33ZAtelier Vert Latitudetitle:Étude pour l'amélioration des accès, du stationnement et de l'information sur les sites naturels et patrimoniaux du territoire de la Communauté de Communes du Canton de Saint-Pierre-Eglise16/03/2020 00:00:00